fbpx

Formation patron vous propose un accompagnement avant , pendant et apres la formation.

  • Le consultant vous dit quoi faire.
  • Le coaching vous explique pourquoi vous n’arrivez pas a faire.
  • Le formateur et accompagnant formateur vous apprend Ă  faire ou faire faire.

Formation patron vous accompagnement dans votre formation.

 

  • Il ne s agit pas de coaching de la personne mais d’accompagnement pĂ©dagogique du projet. il s agit de vous former dans le pilotage de votre projet tutorĂ©
  • Il ne s’agit pas du consulting, mais d’un accompagnement pĂ©dagogique sur mesure. Il ne s’agit pas de conseiller mais d ‘apprendre Ă  mettre en oeuvre votre projet selon les besoins de votre entreprise. 

L’accompagnement inscrit dans une réelle démarche formative en amont, pendant et après la formation. Le formateur conçoit des outils de suivi et d’évaluation, réaliser des entretiens, effectuer des veilles pédagogiques, juridiques… En conscience, il fera preuve d’adaptabilité et sera en mesure de proposer des contenus et des méthodes adaptés aux apprenants.

La fonction d’accompagnement d’un processus de formation-action, fonction pĂ©dagogique qui vise essentiellement Ă  :

–         aider le groupe-acteur Ă  nommer ce qu’il fait et repĂ©rer les difficultĂ©s qu’il rencontre (activitĂ© de conceptualisation);

–         mettre le groupe-acteur en relation avec des ressources ;

–         fournir des apports directs de connaissances ;

–         aider le groupe-acteur Ă  faire le point sur sa dĂ©marche et sa progression.

Ainsi l’accompagnement peut prendre diffĂ©rentes formes:

– groupes d’analyse de pratiques,

–  animation pĂ©dagogique pour approfondissement,

–  stage “deuxième niveau”,

–  Ă©ventuellement accompagnement individuel, Ă  la demande…

pourquoi ce n’est PAS du coaching ? 

Voici quelques facteurs différenciant entre coaching et accompagnement

L’accompagnement est davantage centrĂ© sur “l’objet” (de l’accompagnement), sur des objectifs de mise en oeuvre  alors que le coaching est davantage centrĂ© sur “la personne”.

Le rĂ©sultat de l’accompagnement opĂ©rationnel doit ĂŞtre visible Ă  court terme. 

Le nombre d’intervention est aussi un facteur diffĂ©renciant :
La durĂ©e moyenne d’un accompagnement opĂ©rationnel est de courte durĂ©e. L’accompagnement s’organise soit par demi-journĂ©e ou quelques heures par semaine, soit sur site ou Ă  distance. L’accompagnement opĂ©rationnel est entrecoupĂ© d’un suivi tĂ©lĂ©phonique rĂ©gulier (ces sĂ©ances tĂ©lĂ©phoniques durent entre 30 Ă  45 mns) qui permet de maintenir le lien indispensable Ă  la rĂ©ussite de l’objectif final.

Quant au coaching, une sĂ©ance dure entre une heure Ă  une heure 1/2. Et la moyenne du nombre de sĂ©ance est environ de dix. Elles s’Ă©talent sur six Ă  douze mois. Maintenant, dans les deux cas (accompagnement et coaching), tout dĂ©pend de la problĂ©matique !

 

Alors qu’un coach est davantage amener Ă  faire dire, Ă  faire Ă©merger, Ă  faire “se projeter”, Ă  proposer des pistes de travail, l’accompagnant accompagne
parfois “le manager” dans la recherche opĂ©rationnelle de solution après avoir utiliser, sans succès, les outils de questionnement et de reformulation. Dans ce sens, l’accompagnement opĂ©rationnel redevient une “une formation opĂ©rationnelle sur-mesure” et fait partager son expĂ©rience et ses connaissances aux managers accompagnĂ©s.

Lors d’un accompagnement opĂ©rationnel, ce qui est le plus souvent demandĂ© est le plan d’actions ou un plan de dĂ©veloppement des compĂ©tences. Quelque soit la nature de l’accompagnement ce qui est le plus apprĂ©ciĂ© est le bĂ©nĂ©fice visible de l’intervention ! BĂ©nĂ©fice visible et idĂ©alement rapide.

Dans le cadre d’une formation Ă  distance, le tuteur occupe plusieurs fonctions :
Il dĂ©termine avec l’apprenant un parcours individuel de formation et l’aide dans ses premiers pas ;
– Il anime le groupe ou la communautĂ© d’apprenants : les Ă©ventuelles affinitĂ©s entre les apprenants peuvent ĂŞtre un relais “pĂ©dagogique” et un soutien Ă  la motivation ;
– Il assure le suivi pĂ©dagogique de la formation (rĂ©ponses aux questions des apprenants, analyse de la progression, conseils personnalisĂ©s) ;
– Il fidĂ©lise et accompagne le stagiaire en soutenant sa motivation. Il peut exercer son activitĂ© Ă  distance mais dans certains dispositifs, il pourra exercer ces mĂŞmes compĂ©tences en centre de ressources.
Le tuteur joue un rĂ´le moteur dans la formation. La qualitĂ© du suivi permet de garantir la motivation de l’apprenant et d’Ă©viter qu’il abandonne sa formation en cours de route…”

 

Pour conclure : 

Coaching  = développement personnel

Conseiller = proposer des solutions 

Accompagnement = apprendre Ă  ĂŞtre autonome dans le pilotage d un projet qui peut etre sur mesure