fbpx

Comment financer sa formation ?

Si vous bĂ©nĂ©ficiez du statut de travailleur non salariĂ© (TNS), vous participez obligatoirement au financement de votre formation par le biais d’une contribution spĂ©cifique de formation Ă  un organisme collecteur. Ces contributions sont mutualisĂ©es et versĂ©es par le fonds d’assurances formation (FAF). Vous pouvez savoir de quel FAF dĂ©pend votre activitĂ© grâce au code«nomenclature d’activitĂ©s françaises » (NAF) qui vous a Ă©tĂ© dĂ©livrĂ© par l’Insee lors de l’inscription de votre entreprise. Ce code, composĂ© de quatre chiffres et d’une lettre, a une vocation principalement statistique. Il permet d’identifier la branche d’activitĂ© principale de l’entreprise ou du travailleur indĂ©pendant. Il est par exemple utilisĂ© pour dĂ©terminer la convention collective qui s’applique Ă  votre entreprise. La plupart des entreprises dĂ©pendent de trois fonds d’assurance formation :

  • le  FIFPL pour les travailleurs indĂ©pendants exerçant une activitĂ© libĂ©rale ;
  • l’Agefice pour les dirigeants non-salariĂ©s du commerce, de l’industrie et des services ;
  • le FAFCEA pour les artisans non-salariĂ©s

 Vidéo réalisé par FORMATION PATRON pour la CCI 2b

De quelles aides bénéficier ?

Les artisans, commerçants et professionnels libéraux bénéficient d’un avantage fiscal prenant la forme d’un crédit d’impôts ! Seules les micro-entreprises sont exclues de ce dispositif.

En outre, quelques régions ont mis en place des dispositifs d’aide destinés aux dirigeants d’entreprise permettant de financer une partie de leur formation.